CMD et régimes sans grains – ce que vous devez savoir

30 août 2019

La couverture médiatique récente d’une série de rapports publiés par le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) aux États-Unis a soulevé des préoccupations à propos de l’alimentation de vos animaux de compagnie, en particulier les chiens. Selon les rapports, les chiens qui ont un régime sans grains développeraient une cardiomyopathie dilatée (CMD). Bien qu’aucun lien solide entre les deux ne soit connu à ce jour, les propriétaires d’animaux de compagnie réévalueront probablement le genre de régime qu’ils  donnent à leurs animaux de compagnie.   

Ci-dessous nous avons défini ce qu’est la cardiomyopathie dilatée et avons expliqué comment la nutrition peut jouer un rôle dans la gestion du risque voulant que votre animal favori développe la maladie et également ce que vous pouvez faire en tant que propriétaire d’animal de compagnie.

Qu’est-ce que la cardiomyopathie dilatée?

La cardiomyopathie dilatée, ou CMD, consiste en une maladie du cœur qui amène le muscle cardiaque à s’affaiblir et à s’agrandir. Les parois du cœur deviennent minces et les valvules du cœur peuvent avoir des fuites, d’où l’accumulation de liquide dans la poitrine de l’animal. Le cœur devient alors incapable de pomper suffisamment de sang vers les tissus et les poumons, ce qui provoque une insuffisance cardiaque.

Les animaux qui sont affligés par la CMD peuvent commencer à perdre de l’énergie et peuvent développer une toux et avoir du mal à respirer.

Les animaux ayant reçu un diagnostic de CMD ont présenté une carence en taurine. Il y a plus de 30 ans, on a établi le lien entre les chats ayant une carence en taurine et la CMD. Même si les chats ne peuvent pas fabriquer leur propre taurine, la plupart des chiens arrivent à générer suffisamment de taurine à partir d’autres acides aminés dans leur régime.

Cependant, certaines races ou lignées de chiens en particulier ne sont pas en mesure de produire suffisamment de taurine ni d’utiliser la taurine que leur procure leur régime de manière efficace en raison d’un état génétique. Ces races comprennent notamment le :

  • chien de Terre-Neuve
  • bouvier bernois
  • setter anglais
  • lévrier irlandais
  • doberman-pinscher
  • grand danois
  • boxer
  • saint-bernard
  • golden retriever
  • chien d’eau portugais
  • épagneul cocker

Le fait de fournir à ces races de chiens de la taurine, en leur donnant un régime particulier enrichi en taurine, est la façon habituelle de prévenir ou de traiter la CMD.

Ajout d’un supplément de taurine au régime de votre animal de compagnie

Les protéines constituent un élément nutritif essentiel à la croissance et au maintien des structures corporelles, comme les muscles, sont fondamentales pour les réactions métaboliques des cellules et sont accessibles en tant que source d’énergie. Les acides aminés, composantes de base des protéines, s’unissent selon des combinaisons précises afin de déterminer de quelle façon l’animal utilise les protéines.

Certains acides aminés sont essentiels – l’animal ne pouvant pas produire la quantité voulue – et sont fournis par le biais de sources diététiques. Les acides aminés produits en quantités suffisantes par l’animal sont non-essentiels.

La taurine – acide aminé – joue un rôle clé dans de nombreuses fonctions métaboliques : digestion appropriée des matières grasses, régulation des hormones, prise en charge du système immunitaire et régulation de la fonction des cellules cardiaques, parmi tant d’autres. Chez la plupart des animaux, la taurine résulte de la combinaison de la méthionine et de la cystéine (acides aminés). La production de taurine repose également sur d’autres acides aminés, vitamines et minéraux, et sur des enzymes spécifiques. S’il existe des carences, des déficits ou des ratés dans l’une ou l’autre des phases du cycle, cela nuit à la production de taurine.

La taurine est un acide aminé essentiel pour les chats, qui ne sont pas capables d’en produire suffisamment afin de soutenir leurs fonctions normales. La plupart des chiens peuvent générer suffisamment de taurine pour leurs besoins, pourvu qu’ils ne présentent pas de carence en d’autres types de nutriments qui participent à sa création.

Tel que nous l’avons mentionné ci-dessus, certaines races de chiens – principalement les races de chiens de grande taille ou géants – ne sont pas en mesure de produire des quantités suffisantes de taurine de manière naturelle pour combler leurs besoins. Par conséquent, ils ont besoin de régimes particuliers formulés dans le but d’inclure un supplément de taurine. Les régimes à base de viande constituent de bonnes sources d’apport supplémentaire de taurine. Ou encore l’acide aminé peut être ajouté directement au régime.

Il est à noter qu’un supplément de taurine dans un régime complet et équilibré n’a pas d’effet négatif sur l’acceptabilité du régime par l’animal.

Que pouvez-vous faire en tant que propriétaire d’animal?

Si vous soupçonnez que votre animal de compagnie présente des symptômes de CMD et que vous lui avez servi un régime sans grains, consultez votre vétérinaire afin de déterminer un plan de traitement. Certains régimes sans grains sont acceptables lorsqu’ils comportent des niveaux élevés de protéines à base de viande et une certaine quantité de taurine ajoutée.

Sources d’information :

www.fda.gov/animal-veterinary/cvm-updates

www.pulsecanada.com

Backus, R.C., G.Cohen, P.D.Pion, K.L.Good, Q.R.Rogers et A.J.Fascetti. 2003. Taurine deficiency in Newfounlands fed commercially available complete and balanced diets. JAVMA. 223(8):1130-1136.

Bélanger, M.C., M.Ouellet, G.Queney et M.Moreau. 2005. Taurine-deficient Dilated Cardiomyopathy in a Family of Golden Retrievers. J.Am.Anim.Hosp.Assoc. 41:284-291

Freeman, L.M., J.A.Stern, R.Fries, D.B.Adin et J.E.Rush. 2018. Diet-associated dilated cardiomyopathy in dogs: what do we know? JAVMA. 253(11):1390-1394.

Kaplan, J.L., J.A.Stern, A.J.Fascetti, J.A.Larsen, H.Skolnik, G.D.Peddle, R.D.Kienle, A.Waxman, M.Cocchiaro, C.T.Gunther-Harrington, T.Klose, K.LaFauci, B.Lefbom, M.Machen Lamy, R.Malakoff, S.Nishimura, M.Oldach, S.Rosenthal, C.Statuhammer, L.O’Sullivan, L.C.Visser, R.William et E.Ontiveros. 2018. Taurine deficiency and dilated cardiomyopathy in golden retrievers fed commercial diets. PLoS ONE 13(12):1-19.

Kramer, G.A., M.D.Kittleson, P.R.Fox, J.Lewis et P.D.Pion. 1995. Plasma taurine concentrations in normal dogs and in dogs with heart disease. J.Vet.Intern.Med. 9:253:258.

Mansilla, W.D., C.P.F. Marinangeli, K.J.Ekenstedt, J.A.Larsen, G.Aldrich, D.A.Columbus, L.Weber, S.K.Abood et A.K.Shoveller. 2019. Special topic: The association between pulse ingredients and canine dilated cardiomyopathy: addressing the knowledge gaps before establishing causation. J. Anim. Sci. 97:983-997.

Pion, P.D., M.D.Kittleson, Q.R.Rogers et J.G.Morris. 1987. Myocardial Failure in Cats Associated with Low Plasma Taurine: A Reversible Cardiomyopathy. Science. 237 (4816):764-768.

Ripps, H. et W.Shen. 2012. Review: Taurine: A “very essential” amino acid. Molecular Vision. 18:2673-2686.

Tôrres, C.L., R.C.Bachus, A.J.Fascetti et Q.R.Rogers. 2003. Taurine status in normal dogs fed a commercial diet associated with taurine deficiency and dilated cardiomyopathy. J.Anim.Physiol.a.Anim.Nutr. 87:359-372.