L’enfant et son animal de compagnie : une relation bénéfique

8 novembre 2019

Grandir aux côtés d’un animal de compagnie peut être très bénéfique pour un enfant. Si vous songez à faire l’adoption d’un petit compagnon prochainement, voici tout ce qu’il faut savoir savoir!

Effet relaxant de l’animal
Maintes études ont démontré que le fait d’avoir un animal de compagnie diminuerait les symptômes de stress et d’anxiété chez l’enfant. En effet, la présence d’un chien, d’un chat, ou de tout autre animal qu’il affectionne aurait un effet relaxant sur lui. Mais pourquoi?

On n’a pas de réelle réponse à cette question. Cependant, on pense que la simplicité de la relation qui unit un enfant à son animal de compagnie pourrait être un facteur apaisant. L’animal renvoie très peu de signaux à interpréter pour l’enfant, contrairement à l’humain qui peut parfois être très complexe et fatigant à comprendre. L’animal de compagnie n’exige aucun traitement de l’information verbale, favorisant ainsi la concentration, le sens de l’observation et la tranquillité de votre enfant.

De plus, l’enfant comprend rapidement qu’un animal paisible signifie que l’environnement dans lequel il est ne présente aucun danger ou source de stress potentielle. Ainsi, pour l’enfant, être à proximité d’un animal calme peut être très rassurant et apaisant.

Facilitateur social
Les animaux de compagnie ont pour effet de faciliter les relations sociales. Dans le cas où votre enfant aurait de la difficulté à entrer en contact avec les autres, la présence de son animal de compagnie pourrait l’aider à se faire des amis ou, du moins, facilitera ses interactions avec les autres.

Chez les enfants timides ou qui s’expriment très peu, leur parler de leur animal de compagnie pourrait les amener à s’ouvrir et à discuter plus longuement qu’à l’habitude.

Lien d’attachement
Le lien entre l’enfant et son animal n’est pas anodin. Il ne passe pas par le langage, mais bien par la compréhension des besoins de l’autre, par l’émotion. Le fait d’être capable de combler les besoins d’un autre être vivant procure chez l’enfant un sentiment de fierté tout en lui enseignant l’empathie.

Avantages pour le développement de l’enfant
La présence d’un animal de compagnie peut avoir des bienfaits sur le développement de votre enfant. Même un bébé pourrait être influencé par sa présence! En effet, votre bambin, désirant suivre son chien ou son chat, pourrait voir sa motricité globale stimulée. Le désir d’appeler son animal et lui parler pourrait également stimuler son langage.

Votre enfant pourrait voir en son animal de compagnie un confident à qui il peut parler de ses soucis, de ses moments difficiles ou de ses moments heureux. Il deviendra également son partenaire de jeu lorsque personne ne peut jouer avec lui.

La présence d’un animal de compagnie permet aux parents d’aborder le sujet de la mort ou de la maladie avec leur enfant. En effet, un animal qui tombe malade ou qui doit se faire hospitaliser est une occasion d’amener le sujet avec l’enfant qui comprendra alors qu’il est important de prendre bien soin des êtres qui nous sont chers. La mort d’un poisson rouge, d’un chien, d’un chat ou de tout autre animal de compagnie sera un évènement triste dans votre maisonnée, mais il permettra d’aborder la mort, un sujet peu concret normalement. D’ailleurs, il est important pour le processus de deuil de votre enfant d’organiser une petite cérémonie pour son animal décédé si tel est son désir pour qu’il ne pense pas que vous minimisez l’importance de ses sentiments envers son compagnon.

Trucs pour que l’adoption se passe bien avec l’enfant
Maintenant qu’on sait que la présence d’un animal de compagnie est bénéfique pour les enfants, toujours faut-il que son intégration se déroule bien quand on en adopte un.

1- L’animal doit être traité avec respect. Apprenez à votre enfant à ne pas déranger un chien ou un chat qui mange ou qui dort, à le manipuler délicatement ou à ne pas lui enlever un jouet de la gueule.

2- Bien qu’il soit doux et affectueux, votre animal réagira lorsqu’il est traité d’une façon qui lui déplait. Pour éviter ce genre de situation, évitez de laisser votre enfant en bas âge seul en présence de votre animal.

3- Exposez votre chien à différents types de situations (endroits bruyants, se faire flatter ou tirer le pelage) dès son jeune âge pour l’habituer à évoluer dans un milieu où il y a des enfants.

4- Encouragez votre enfant à aller promener son chien qui a un besoin quotidien d’exercice.

5- Montrez à votre enfant comment bien jouer avec son animal pour éviter que l’un ou l’autre ne subisse des blessures. 

Alors, cèderez-vous aux demandes de votre enfant d’adopter un animal de compagnie? Dans tous les cas, vous serez bien outillé!